le jury

Olivier Gentilini 
Président du Jury
Fondateur de l'association NOLIMIT

PARATRIATHLETE


Devenu paraplégique à 20 ans suite à un accident de la route,
Olivier Gentilini adore le sport et particulièrement les disciplines extrêmes !


Avec l'association N-OLI-MIT, qu’il a créé, il s’est lancé un pari un peu fou : Devenir l’un des premiers athlètes handisports Lyonnais à participer à la plus grande compétition de triathlon au monde, l’IRONMAN. Ce triathlon XXL regroupe 3 épreuves couvrant des distances impressionnantes : 3,8 km de natation (soit 16 allers-retours d’une piscine olympique), 180 km de vélo (1 étape du Tour de France) et 42,2 km de course à pied (un marathon) soit : 226 km tout à la force des bras !



 

Grégory Cuilleron
Vice-Président du Jury
CHEF CUISINIER, CHEF D’ENTREPRISE ET AMBASSADEUR DE L’AGEFIPH


Originaire de Lyon, Grégory remporte en 2009 le concours national de "Un dîner presque parfait : le combat des régions" sur M6 puis participe à "Top chef" où il affrontera onze professionnels de la cuisine.
Cuisinier passionné, il a ouvert avec son frère Thibault et son ami Antoine Larmaraud, son restaurant « Cinq mains » situé à Lyon 5ème.
Depuis 2011, Grégory s'implique au quotidien en tant qu'ambassadeur de l'Agefiph pour le soutien de l'insertion professionnelle des personnes handicapées.






 
Vincent Girma
Membre du Jury
CHEF D’ENTREPRISE, PRESIDENT RAS INTERIM


Annie Quillon
Membre du Jury
Mandataire MACIF Auvergne Rhône-Alpes


Virginie Lacroix
Membre du Jury
DIRECTRICE IDRAC BUSINESS SCHOOL


Jacquet Longuet
Membre du Jury
DELEGUE REGIONAL EDF


Thierry Bourgeron
Membre du Jury
PRESIDENT du CFA FORMA SUP Ain Rhône Loire

 
 

Serge Vidal

Membre du Jury
PRESIDENT CHAMBRE DE METIERS ET DE L’ARTISANAT Auvergne-Rhône-Alpes
 

" De par leur dimension humaine et leur proximité, les entreprises artisanales sont, depuis toujours,  amenées à agir en faveur de l’insertion. Elles ne peuvent donc pas ignorer l’enjeu représenté par l’insertion des personnes handicapées.

Pour autant, des efforts importants sont encore à conduire. Le handicap reste encore aujourd’hui une notion subjective, souvent connoté de façon négative. Il couvre pourtant une grande diversité de situations et concerne près de 13% de la population active.

Toutes les entreprises doivent donc se mobiliser et agir pour faire en sorte que le handicap ne constitue pas un obstacle à l’emploi et au développement de la compétence. Elles doivent pouvoir mesurer que dans de nombreux cas il existe des moyens de compenser le handicap et que les salariés handicapés se révèlent tout autant compétents et créatifs."